Accueil |
Soins du visage
Laser
Contact
Mésothérapie
Le Centre
Video
Radio Fréquence
Sites à Visiter

     Maison Médicale de Buchelay

Centre Esthétique, Laser, Mésothérapie

89 Route de Mantes

78200 Buchelay

Tel :01 34 77 46 46

 

PUBLICATION SCIENTIFIQUE

La Mesodissolution (article scientifique)

 

 

Les réponses aux questions que vous vous posez

 

LA MESODISSOLUTION® HYPO OSMOLAIRE ET L'HYDRO LIPODYSTROPHIE « ENFIN, ÇA MARCHE »
Dr Christian Bonnet,

Dès sa naissance, la Mésothérapie a eu essentiellement deux axes d'applications cliniques :

- L'appareil locomoteur, avec de nombreux travaux qui ont abouti au D.I.U. sur la Douleur.
- La Médecine
Esthétique, avec des résultats empiriques, mais sans travaux significatifs soutenus par des preuves para cliniques visualisées.

Aujourd'hui, c'est chose faite avec une enquête descriptive sur les hydrolipodystrophies avec des mesures cliniques et des mesures paracliniques à l'échographie, à propos d'une technique appelée « Mésodissolution hypo osmolaire ».

En effet, jusqu'à ces dernières années, nous avions utilisé les mélanges pharmacologiques habituels proposés par les mésothérapeutes :
- Mésocaïne 1% ou Procaïne
- Fonzylane®
- Calcitonine qui a remplacé avantageusement le Péridil Héparine et la Thiomucase selon Dalloz Bourguignon, avec un effet même sur
la lipolyse.
- Pour
d'autres, c'est la Dicynone® ou le DHE pour la composante veineuse, ou la Vit. C, comme anti radicalaire.
- Pour la caféine, nous pensons que c'est une question de dosage et d'osmolarité adéquats ou inadéquat du principe actif qui fait que son action est bien tolérée (caféine hypo osmolaire) ou mal tolérée (caféine hyper osmolaire).

Nous ne communiquerons pas sur les produits sans AMM française de l'AFSSAPS car nous ne les utilisons pas.

Jusqu'ici, les résultats en Mésothérapie dans la cellulite étaient aléatoires et variables du fait que nous ne disposions pas d'appareils de mesures fiables de l'hydrolipodystrophie. D'autre part, les mélanges et les techniques n'avaient fait l'objet d'aucun protocole consensuel que l'on pouvait contrôler.
Aussi, c'est lorsque nous nous sommes intéressés à des tavaux américains sur le traitement de la cellulite par des solutés hypo osmolaires, que nous avons tenté de coupler ce procédé à la Mésothérapie en l'adaptant sur le plan des techniques et des mélanges afin d'obtenir la meilleure synergie possible.

Les travaux Américains les plus intéressants sont ceux du Pr. Stevin, Mr. Hoefflin, Directeur du Département de Chirurgie plastique de l'École de Médecine de Los Angeles (UCLA), intitulés « Hypotonic pharmacological lipodissolution », publiés déjà en 1997.

Le principe de base est simple et séduisant : en injectant un soluté hypo osmolaire dans le tissu graisseux sous-cutané, on le détruit par gonflement et éclatement des adipocytes, sous l'effet du différentiel de l'osmolarité physiologique (environ 300 mOsm/l) et du soluté hypo osmolaire préparé (100 à 120 mOsm/l) injecté en sous-cutané en regard de la zone cellulitique.

L'auteur revendiquait depuis 1997 des résultats significatifs en nombre, sur le plan de l'efficacité et sur le plan de la tolérance locale et générale.

Nous nous sommes inspirés du procédé en l'adaptant à la Mésothérapie, aussi bien en profondeur et en nombre d'injections qu'en nature des mélanges injectés pour avoir les meilleurs résultats possibles.

En effet, nous avions constaté d'emblée que le principe des injections de solutés hypo osmolaires était douloureux et brutal dans sa technique d'origine (en particulier les multi injections très profondes avec des aiguilles I.M. injectées en S.C.). De plus nous avions constaté que le procédé n'agissait pas sur la composante circulatoire et anti-oedémateuse de l'hydrolipodystrophie.

Par contre nous avions alors observés que l'action lipolytique de la Mésotherapie sur la cellulite était nettement améliorée par ce procédé. Cette double action était confirmée par des examens échographiques.

À ce niveau des constatations cliniques, nous avons voulu tirer des déductions significatives pour évaluer la part de la Mésothérapie classique et la part du soluté hypo osmolaire, à travers une enquête épidémiologique descriptive.

Nous avons pour cela préparé des mélanges judicieux hypo osmolaires à partir de sérum physiologique (NaCl à 9 %), d'eau pour préparation injectable, de mesocaïne 1%, de calcitonine de saumon 100UI, du thiocolchicoside et de Vitamine C, en vue d'obtenir une osmolarité totale du mélange de 100 mOsm/l. Ainsi le différentiel d'osmolarité devenait significatif par rapport à l'osmolarité dest issus graisseux et du plasma sanguin (300 mOsm/l). Ce choix était motivé aussip ar la nécessité d'obtenir un effet lent et progressif pour respecter la notion de « libération prolongée » en Mésothérapie.

Le choix et le dosage détaillé des différentes parties du mélange ne peuvent être enseignés « par correspondance »; en effet, l'apprentissage du procédé et de la préparation des mélanges ne peut se faire que dans des Ateliers Spécialisés, et par des conférenciers praticiens compétents.

A nos mensurations cliniques classiques (tour de taille, tour de cuisse, épaisseur du pli cutané, etc...), nous avons ajouté des examens échographiques pour visualiser l'action de ce procédé thérapeutique sur la composante circulatoire (oedémateuse) et la composante graisseuse (adipocytaire) de l'hydrolipodystrophie.

Nous avons constaté sur le plan clinique et paraclinique (échographie) une corrélation significative de l'action de la Mésodissolution hypo osmolaire sur l'effet « désinfiltrant » (anti-oedémateux) et sur l'effet « amincissant » (lipolyse des amas graisseux).

Les premières observations du lot pilote nous ont indiqué (environ sur 20 observations) que les résultats cliniques les plus encourageants, se situaient au niveau :
- de la hanche (EIAS) : 8.6 cm (tour de taille)
- de la cuisse : 3.3 cm
- du pli cutané proprement dit : 1.3 cm

Les résultats de l'échographie sont également significatifs, mais de moindre amplitude; en effet l'échographie classique ne montre que l'effet lipolytique (amincissant/ graisseux) dans l'hypoderme, alors que l'échographie hautes fréquences (dermascan) mesure la densité du derme, densité dont on peut déduire l'effet plus ou moins « désinfiltrant » d'un traitement anti-cellulitique.

Les étude clinique ultérieures ont été faites sur un 2eme lot de 113 observations et, à part 15 cas peu significatifs (perte < 1 cm), ont retrouvé une perte :
- de 2 à 10 cm sur le TV (moyenne 6 cm)
- de 3 à 5 cm sur TC (moyenne 4 cm)
- de 1 à 3 cm sur PC (moyenne 2 cm)

Les mesures cliniques totalisent ainsi les deux actions : anti-oedémateuse (désinfiltrante) du derme et lipolytique (désagrégation graisseuse) de l'hypoderme.

C'est la raison pour laquelle nous avons utilisé la technique mixte :
- D.H.D. (10mm de profondeur).
- et I.E.D. ou I.D.S. (1 à 2 mm de profondeur) en nappage.

Ainsi pour agir sur les deux composantes du derme (aspect anti-oedémateux) et de l'hypoderme (aspect lipolytique), nous utilisons désormais l'association des produits méso dans un soluté hypotonique d'une part, et la technique mixte d'autre part.
Les facteurs complémentaires qui majorent les effets désinfiltrants et lipolytique de la méso dissolution hypo osmolaire sont essentiellement les massages en «palper rouler» avec une crème minceur cafeinée à 5%.

Après un recul d'un an et demi, nous avons pu remarquer la persistance voir une majoration des effets a long terme. Il semblerait qu'une séance d'entretien tous les 1 à 2 mois apporte les meilleurs résultats.

Cette nouvelle technique baptisée Mesodissolution nous permet d'augmenter largement notre efficacité sur la prise en charge de la cellulite et peut compléter des techniques chirurgicales, en post liposuccion par exemple.

ABSTRACT

La Mesodissolution est un nouveau traitement mésothérapique de la cellulite qui vient étendre les indications. Elle est la source de travaux cliniques, biologiques et échographiques réalisés depuis plus de 3 ans et sur plus de 3000 patients.
Nous pouvons enfin traiter les cellulites fibreuses par l'action lipolytique de cette nouvelle technique.
Le principe de la Mésodissolution consiste en des injections hypodermiques localisées d'un mélange hypo osmolaire et circulatoire. Nous obtenons ainsi la combinaison de 2 actions primordiales, anti-oedemateuse circulatoire (mesodraine) et lipolyse (mesodissolution).

 

 

 

Mots clefs:

comblement,acide hyaluronique,botox,toxine botulique,peelings,mesolift,filorga,carboxytherapie,mésothérapie,photoréjuvénation,photorajeunissement,couperose,epilation définitive,laser et lumière pulsée, lipolyse, cellulite,mesodissolution,centre,cabinet,traitements,soins,clinique esthetique,restilane,collagene,cheveux,rides,varicosités,taches,brunes,mesomasque,masque,amaigrissement

La Mesodissolution
#copyright:dr.bonnet2011#
cellulite,lipolyse,mesodissolution,traitement,soin,soins,mesotherapie,mésothérapie,rides,ride,nasogénien,comblement,acide hyaluronique,collagène,botox,toxine botulique,mesolift,vitamines,rajeunissement,photo rejuvenation,laser,epilation,épilation définitive,permanente,couperose,varicosité,varicosités,télangiectasie,telangiectasies,acné,peelings,peeling,lumière,epilation,lumière pulsée,IPL,centre esthétique,radiofrequence,mesomasque,carboxythérapie,relachement cutanée, relachement,peau,cheveux, radio frequence, cosmetique, removing,detatouage,clinique esthetique